World Painting Association Price 2018
Vendredi 4 mai à 18h - Remise du prix


Depuis que Marek Claassen, malavisé, a eu la désastreuse idée de rendre l’interface du site de sa société ArtFacts payante, un nouveau leader de la cotation d’artiste est né. Spécialisé dans le ranking de peintres contemporains, ce nouvel office, dénommé WPA pour World Painting Association, est devenu en un temps record la référence ultime pour les collectionneurs, y compris les plus frileux.

Dans les couloirs obscurs des initiés, au cœur des maisons de ventes aux enchères, d’insidieuses rumeurs se propagent. Les chuchotements convergent et semblent indiquer que WPA va même reprendre à la société anglaise l'influent classement de cotation Capital Kunstmarkt-Kompass qu’Artfacts produisait chaque année en collaboration avec le magazine allemand Capital depuis 2008.

La liste 2018 des nominations WPA, parue en début d’année, ne comporte pas de réelle surprise. Elle rassemble essentiellement les traditionnels poids lourds de la peinture, les immuables rois du pinceau qui survolent les Art Fairs de Bâle à Miami en passant par Hong Kong. Uniquement des œuvres mondialement connues.

Pas de réelle surprise non plus sur le pronostic. Il faudra en effet se lever de bonne heure pour espérer reprendre le titre de Champion du monde de la peinture à l’indétrônable berlinois, Son Altesse Sir Güdel.